L'idée est de réaliser des pistils parfaitement assortis à vos fleurs. Toute couleur, toute longueur sera possible grâce à ce tutoriel.

Diapositive55

Commencez par prendre les morceaux de votre fabrique à pistils (cf le tutoriel et le gabarit à imprimer ICI).

Vous noterez que j'ai posé ma fabrique sur une barquette de viande qui fait égouttoir et protège ma table de travail.

Diapositive10

Pour réaliser ces pistils, il vous faudra un peu de fil coton (pas trop épais, j'ai pris du relais 8 de Phildar qui se crochète avec du n°1,5 à 2). Il vous faudra un peu de maïzena également. Et évidemment de la colle blanche d'écolier ou colle vinylique.

J'ai utilisé un pot de yaourt en verre pour faire mes mélanges : l'idée est de le jeter après usage, ainsi il n'y a rien à nettoyer !

Diapositive11

Prenez le cadre ouvert de votre fabrique. Fixez à l'aide d'un petit bout de Scotch l'extrémité du fil. 

Diapositive12

Enroulez autour du cadre votre fil bien tendu.

Les brins ne doivent pas se toucher.

Vous pouvez espérer réaliser une cinquantaine de pistils à chaque tournée, soit 25 tours au total.

Diapositive13

A l'aide de votre tube, déposez des gouttes de colle blanche sur les fils.

Diapositive14

A l'aide du doigt, étalez la colle bien régulièrement sur les fils.

Diapositive15

Utilisez les triangles de carton pour faire tenir les pieds debout et glissez le cadre à fil tendu dans les grandes encoches comme sur la photo à suivre. Votre fabrique à pistils est bien solide.

Diapositive16

Pendant que le fil durcit, préparez les "gouttes" de vos pistils. Pour cela mélangez une cuilère à café (pas plus) de maïzena à de la colle blanche dans le pot de yaourt. J'ai utilisé un bâton de glace comme mélangeur.

Vous ajouterez progressivement la colle blanche jusqu'à obtenir la consistance d'une pâte à gateau. Si vous avez mis trop de colle, vous obtenez une "pâte à crèpes" : rajoutez une pincée de farine pour épaissir. 

Prenez votre temps pour mélanger et homogénéïser la pâte : ne laissez aucun grumeau !

Diapositive17

Coupez les fils de coton durci en haut et en bas du cadre. Pliez chaque morceau en deux. Plongez les extrémités dans la pâte, retirez doucement. La pâte va former naturellement, par capillarité, une goutte à l'extrémité du fil de coton.

Diapositive18

Enlevez le cadre de votre fabrique à pistls, et placez 2 ou 3 barres transversales dans les petites encoches du dessus. Placez vos pistils à cheval sur les barres pour qu'il sèchent bien. La position tête en bas facilitera la formation d'une goutte régulière.

Diapositive19

La barre la plus haute prendra la place du cadre sur le support. Les pistils ne doivent pas se toucher mais comme je vous le disais, vous pouvez en mettre aisément une cinquantaine sur les supports.

Laissez sécher un bon quart d'heure.

Il ne vous reste plus qu'à faire vos finitions. Vous pouvez les laisser bruts, blanc mat. Vous pouvez les vernir (j'ai utilisé des échantillons gratuits de vernis à ongle de couleur).

Diapositive20

Vous pouvez aussi placer le pistil sur une feuille de papier et colorer la "tige" à l'aide d'un feutre à alcool indélébile, comme sur cette photo. Ces finitions vont vous permettre d'obtenir toutes les variétés de fleurs du jardin possibles ou ... imaginées.

Diapositive21

Ne jetez pas tout de suite votre fond de pâte mais préservez le en recouvrant votre pot d'un film plastique alimentaire.

Diapositive22

Durant quelques jours vous utiliserez avantageusement cette pâte texture pour créer des reliefs sur vos cartes. Ici j'ai utilisé un pochoir "briques" pour imiter un mur.

Diapositive23

Nous avons les pistils, nous avons le mur... restent les fleurs de fuchsia et les feuilles à réaliser.

Diapositive24

Rendez-vous dans mon prochain article pour terminer cet ouvrage.

Fabriquer soi même ses fleurs en papier : tutoriel n°3, réaliser ses fleurs de fuchsia en papier et ses feuillages - Les passions d' ART

Nous avons fabriqué une fabrique à pistils.... Nous avons fabriqué nos pistils ... Rentrons dans le vif du sujet et fabriquons nos fleurs de fuchsia !

************************************************************************************************